Est-ce que je peux encore travailler comme étudiant alors que je finis mes études en juin (ou septembre si j’ai une seconde session) ?

Selon l’ONSS, l’ONEM et FAMIFED, tu peux conclure un contrat d’occupation étudiant jusqu’au 30 septembre qui suit la fin de tes études. Pour rappel, attention à ne pas dépasser 240 heures de travail sur ce trimestre si tu souhaites conserver tes allocations familiales !

Attention !
Contrairement aux autres institutions, pour le CLS (Contôle des Lois Sociales), un étudiant diplômé n’a plus le statut « étudiant » et ne peut donc plus travailler en tant que tel. Effectuer un job étudiant une fois diplômé reviendrait donc à se mettre en faute par rapport au CLS et risquer certaines sanctions (le paiement des cotisations sociales).

Par contre, le jeune qui dépasse les 240 heures pendant le troisième trimestre (juillet, août et septembre) mais qui est inscrit comme demandeur d’emploi, pourra éventuellement bénéficier des allocations familiales sur base de sa qualité de demandeur d’emploi. C’est le cas pour les mois où son salaire mensuel brut ne dépasse pas 530,49 €.

Un exemple :
Après avoir terminé ses études, Sacha travaille du 10 juillet jusqu’au 4 septembre. En tout, il travaille 300 heures pendant le troisième trimestre. En tant qu’étudiant, il perd les allocations familiales pour tout le trimestre (juillet, août et septembre) car il a dépassé la limite autorisée de 240 heures par trimestre. 
Toutefois, s’il s’est inscrit comme demandeur d’emploi, il peut avoir droit aux allocations familiales pour les mois de la période d’octroi (à savoir du 1er août au 31 juillet de l’année qui suit) durant lesquels il ne dépasse pas les revenus autorisés. 
Ce sera par exemple le cas pour le mois de septembre où il n’a gagné que 150 €.

Rester au courant à propos de jobetudiant.be?

Inscrivez-vous à notre newsletter !